L'IMPERATOR, au cœur de la féria de Nîmes

La première féria a lieu à Nîmes en 1952. Luis Miguel Dominguin et Rafaël Ortega sont accueillis
à l'IMPERATOR ★★★★. Dès lors, les clarisses de la féria de l'IMPERATOR ★★★★ retentissent bien au-delà des collines nîmoises. De célèbres toreros et de grands artistes résident à l'hôtel. Les nîmois se retrouvent dans les jardins. Les nuits s'animent.

La féria à l'IMPERATOR ★★★★ : entre fête et rituel

Pendant les férias de Nîmes, l'IMPERATOR ★★★★ résonne de tonalités espagnoles : tapas, salsa, guitaristes gypsy, danseuses, numéros équestres, initiation au toréo de salon donnent le tempo. Des expositions ponctuent les festivités (féria de Pentecôte et féria des Vendanges). Des entreprises organisent des réceptions de prestige dans les casetas. La 'capilla', chapelle où se recueille le torero avant d'entrer dans l'arène, se visite de 13h à 21h. Après chaque corrida, les 'revisteros' de France Bleu et TV Sud transmettent leurs commentaires en direct des jardins. A 23 heures, l'IMPERATOR ★★★★ rend hommage au courage du torero. Une rétrospective de toreros légendaires est diffusée sur grands écrans. Un baryton entonne le Toreador de Carmen. Puis un ténor interprète Olé torero de Luis Mariano : la nuit commence.

L'IMPERATOR ★★★★ : l'hôtel VIP de la féria

Ici et là, on rencontre un artiste , un acteur, un présentateur. Les people se mêlent à la foule, partagent leur joie de vivre, leur passion pour la féria. People, aficionados, nîmois et turistas s'unissent dans un seul élan de fête. On parle, on apprécie les grands crus, on chante, on danse, on s'amuse.

LOADING...
Cliquez pour voir l'image suivante