L'IMPERATOR, l'hôtel des toreros

Les plus grands habits de lumière d'hier et d'aujourd'hui illuminent l'IMPERATOR ★★★★. L'hôtel est devenu au fil des férias, l'hôtel des toreros. Un lieu de recueillement avant la corrida, un lieu de rencontres après la corrida..

Toreros Toreros Toreros Toreros Toreros

Toreros Toreros Toreros Toreros Toreros

Toreros Toreros

Les légendes de la tauromachie

Luis Miguel Dominguín réside à l'IMPERATOR ★★★★ dès la première féria de Nîmes en 1952. Ce célèbre torero espagnol est alors au sommet de sa gloire. Bientôt, il croisera un autre mythe de l'IMPERATOR ★★★★, Ava Gardner que Les neiges du Kilimanjaro ont propulsée parmi les étoiles hollywoodiennes.

Luis Miguel Dominguín rivalise avec son beau frère : Antonio Ordóñez. Leur concurrence s'immortalise sous la plume d'Ernest Hemingway dans L'été dangereux. Antonio Ordóñez, dont l'esthétisme du geste fera de lui l'un des plus grands toreros du XXe siècle, adore l'IMPERATOR ★★★★. Ami de Jaime Pablo Romero, il y préside le 100e anniversaire, en France, de la ganaderia pabloromero en 1994.

Le maestro Manuel Benítez Pérez, dit El Cordobes, séjournera à l'IMPERATOR ★★★★ à chacune de ses apparitions dans les arènes de Nîmes. Cet orphelin vagabond et illettré incarne le mythe du matador dans les années 1960. Espontáneo* devenu maestro** , il marque la tauromachie de son style spectaculaire. Il raconte lui-même avec humour combien il aimait effectuer ses échauffements et étirements dans les couloirs de l'hôtel IMPERATOR ★★★★.

Manzanares, le « torero de soie » torée à plusieurs reprises à Nîmes. Il compte lui aussi parmi les figuras (têtes d'affiches) accueillies à l'IMPERATOR ★★★★. Quelles images de l'IMPERATOR ★★★★ ont-ils glissées dans leurs œuvres ? Dans quelles lignes ces instants nîmois trouvent-ils l'immortalité ?

Les toreros célèbres d'aujourd'hui et de demain

El Juli, Sébastien Castella, Javier Condé, Enrique Ponce, Juan Bautista, Juan José Padilla, Léa Vincens et bien d'autres font partie des grands noms qui séjournent régulièrement à l'IMPERATOR ★★★★.
Stars d'aujourd'hui, légendes de demain, ils continuent d'inscrire l'histoire de la tauromachie dans les gènes de ce lieu mythique.
L'IMPERATOR ★★★★ accueille aussi des rejoneadors (toreros à cheval) : l'espagnol Mendoza qui a toréé 189 corridas dans les arènes de Nîmes et Marie Sara, la reine de la tauromachie, dont l'apodo (le pseudonyme) rend hommage à la vierge noire des Saintes-Marie-de-la-Mer.

Le mundillo à l'IMPERATOR ★★★★

Dans les salons et jardins de l'IMPERATOR ★★★★, on rencontre souvent les grandes personnalités du mundillo (milieu taurin) : ganaderos (éleveurs), apoderados (agents des toreros), emprese (organisateur de corridas), aficionados…
Les revisteros des médias locaux animent des émissions en direct des jardins de l'IMPERATOR ★★★★ après chaque corrida.

* individu lambda qui saute en piste pour affronter le taureau
** matador ayant pris l'alternative (cérémonie durant laquelle un novillero devient matador)

LOADING...
Cliquez pour voir l'image suivante