Fin gastronome, amoureux des vins, Christophe Chalvidal est le nouveau directeur de l'IMPERATOR ★★★★. Pour lui, « le luxe est un état d'esprit ». La subtilité d'un détail, le sens de l'accueil : rien ne lui échappe.

Salon Salon

L'hôtellerie de luxe : une vocation précoce

Christophe Chalvidal est un gardois d'origine et de lignée : ses parents sont d'ici, sa fille, 7 ans, est née ici.
Enfant, il écoute jouer son grand père, saxophoniste dans une peña. Il suit son père dans les arènes, s'arrête devant l'IMPERATOR ★★★★. Le lieu le fascine : tous les maestros sont là. Il les devine dans leurs habits de lumière.
Au pied des escaliers, il savoure la carte des yeux, surtout les desserts. Il n'a que 6 ans mais il le sait déjà : plus tard il sera pâtissier !

Un parcours étoilé dans des hôtels de prestige

Christophe Chalvidal fait ses gammes à l'école hôtelière de Thônon-Les-Bains et postule à l'IMPERATOR ★★★★ et au Martinez. Deux candidatures, deux refus.
Il s'envole alors pour Londres et rejoint les pianos des frères Roux, deux grands chefs qui font découvrir la cuisine française outre-Manche. Puis il accède au poste de directeur de restaurant chez Gordon Ramsay. Il travaille aux côtés du big boss à l'exigence notoire.

L'hôtel IMPERATOR ★★★★, un palace

Pendant 10 ans, Christophe Chalvidal approfondit son sens de l'excellence dans ces « Three stars Michelin». Puis il revient en France et intègre les deux établissements qui l'avaient « recalé ».
D'abord le Martinez, à Cannes. Directeur du restaurant gastronomique (2 étoiles Michelin), il travaille aux côtés de Christian Willer, précis et généreux. Puis l'IMPERATOR ★★★★ où, depuis mars 2011, il impulse un nouveau rythme. La gastronomie est de retour. Les projets fleurissent. Pour lui, l'IMPERATOR ★★★★ n'est pas un hôtel, « c'est un palace ».

Découvrez l’équipe du restaurant de l’IMPERATOR ★★★★ (Gard) :

LOADING...
Cliquez pour voir l'image suivante