Un hôtel art déco mythique à Nîmes

L'hôtel IMPERATOR ★★★★ est un lieu surprenant, hors du temps. Il est né pendant « les Années folles ». Des années de renouveau où l'on voyage, on chante, on danse. L'art se libère. La musique se syncope. La garçonne s'émancipe.
L'hôtel est construit par la Compagnie des wagons-lits en 1929, cette société précurseur qui crée des trains mythiques : l'Orient-Express, le Train-Bleu…

L'architecture de l'IMPERATOR ★★★★ révèle les caractéristiques de l'Art déco. La façade, plane, présente des ouvertures symétriques. L'hôtel affirme des formes géométriques. Sur la façade extérieure, des zig-zag révèlent les escaliers intérieurs. Les carreaux ciment du grand salon, au contraste noir et blanc et aux motifs carrés, rappellent ceux du Bauhaus de Weimar.

L'intérieur exprime le souci du confort. L'IMPERATOR ★★★★ offre de grands espaces et de larges baies vitrées dans lesquelles circule la lumière. La courbe, encore présente dans les premières années de l'Art déco, se répète dans les arches qui conduisent à chaque espace.
Quelques moulures, aux motifs floraux, sont un écho subtil et sobre à l'Art nouveau.

art-deco art-deco art-deco art-deco

L'IMPERATOR ★★★★ et l'ascenseur de bois

L'ascenseur de l'IMPERATOR ★★★★ date de 1935. Il n'a jamais cessé de fonctionner. Ses grilles de fer forgé offrent quelques volutes et spirales dorées. Le bois de la cabine, clair, est intact. Sa porte s'articule en deux battants.

L'imagination vagabonde aisément dans cet hôtel mythique : « Le groom ouvre les battants de l'ascenseur. La porte s'ouvre. Ava Gardner apparaît. Inaccessible. La foule, dense, suspend son souffle. Des reporters, armés des Rolleiflex bi-objectifs dernier cri, mitraillent l'apparition hollywoodienne...»

LOADING...
Cliquez pour voir l'image suivante